retour au sommaire de cette rubrique pour revenir à l'accueil de sebestan.com pour acheter les aventures de sébestan
.
 
 
 
Page 16

 

 

 

 

 

 

Page 17

Bien entendu, le château du Rozel, qui sert de fond à cette illustration n'est pas si proche de la mer, mais une de ses particularités est la proximité de la côte.
Dessin au crayon et collages numériques pour le paysage, dessin numérique pour le personnage.

 

 

 

 

Page 18

Il s'appelait Pahndalu, je crois… Oui ! Le mage Pahndalu, c'est bien cela.

Voici la carte de visite dudit mage :

Pour se convaincre de l'étendue de ses pouvoirs, il suffit de répéter à l'infini «mage
Pahndalu mage Pahndalu mage Pahndalu mage Pahndalu». Édifiant, non ?

Toutefois, les élèves qui assistent à ces ateliers doivent être dotés d'une forte motivation car ce n'est pas parce que nous
sommes entourés de fleurs que Georgio leur permettra de se laisser aller à les dessiner.

Allusion directe à l'inspirateur de ce personnage. Il se reconnaîtra, tout comme le reconnaîtront ceux qui fréquentent ou ont fréquenté son atelier de graphisme.

Tout ici rend hommage à ton père et à ses idées.

C'est également vrai pour le livre Les aventures de Sébestan. Chaque fils devrait offrir ce livre à son père.

– Pearl ?
– Oui, mon épouse.
– Je ne sais pas pourquoi mais... ce nom m'est familier.

Sébestan, mon ami, tu as confondu Pearl Harbour, l'épouse du Comte, avec Pearl Harbor... Mais tu n'es pas le seul.
Merci à Nathalie !

 

 

Page 19

Les ruches de madame Tine

Ben oui, les ruches Tine quoi... Je sais, ce n'est pas très glorieux. Qu'auriez-vous fait à ma place ? Il est vrai que j'ai du mal à me retenir.

   
   
   

 

 

Page 20

J'ai rencontré cette abeille sur les chemins côtiers de la Hague, mais les rûches sont inspirées par celles des jardins du luxembourg.
Crayon, lavis d'encre, collage numérique et quelques bricoles sur Photoshop et Illustrator. Pas besoin de jeux vidéo pour s'amuser...

   
   
 
N'oubliez pas le guide...