.

 

et si les rêves n'étaient pas réservés aux seuls enfants

retrouvez sébestan sur facebook

 

 

– Bravo Sébestan ! Très joli souffle…
– Merci papa ! Je tâcherai de faire mieux la prochaine fois, mais j’admets qu’avec une bougie supplémentaire, ce sera encore plus difficile.
– Eh oui ! La première dizaine, ça compte. Fais-vite un vœu, maintenant.
– Je n’ai pas besoin de faire un vœu, maman. J’ai passé une si belle journée.
Sébestan a toutes les raisons d’être satisfait car, pour fêter son dixième anniversaire, Zoé et Paul, ses parents, lui avaient, avec l’aide de quelques complices, préparé une journée comme il les aime.

La suite dans :

 

 

 

une aventure grandiose et modeste (en vente ici) écrite et dessinée par Christian Leroy, génie universel local.

 
 
Feuilleter